Politique

Jon Garay : « Nous avons rallumé tous les soleils » !

Fin de campagne mouvementée, mais victorieuse pour Michel Lauzzana qui emprunte un nouveau chemin parlementaire pour cinq ans. © Équipe de campagne de Michel Lauzzana

Résultats du Second tour des Législatives

A l’issue de ce second tour des législatives anticipées et contre toute attente, le Rassemblement National termine sur la troisième marche du podium législatif au niveau national. Au niveau local, Michel Lauzzana, député de la première circonscription de Lot-et-Garonne (Agen-Nérac) aura profité du retrait de Paul Vo Van du Nouveau Front Populaire pour remporter ce scrutin avec 52,32 % des suffrages contre 47,68 % pour son adversaire du Rassemblement National Sébastien Delbosq. Sans trop de surprises, sur la seconde circonscription de Lot-et-Garonne (Marmande), Hélène Laporte (RN) reprend aisément son siège à l’Assemblée Nationale avec 57,20 % des voix contre 42,80 % des voix pour Christophe Courrègelongue, une avance confortable de 15 % de voix pour la députée européenne qui a décidé de déposer plainte contre Joël Hocquelet, maire de Marmande, qui a tenu, à son encontre, des propos inappropriés (le premier édile considère que même son propre parti la jugeait « trop extrémiste »). Sur la troisième circonscription de Lot-et-Garonne (Villeneuve-sur-Lot), Annick Cousin remet son écharpe de députée à Guillaume Lepers, n’ayant obtenu que 45,87 % contre 54,13 % des voix pour le maire de Villeneuve-sur-Lot. Le grand chelem tant espéré par le Rassemblement National n’aura donc pas lieu sur le terrain législatif Lot-et-Garonnais.

Pas de majorité absolue à l’issue de ce second tour des législatives anticipées placées sous le signe du bloc républicain mais une surprise de taille : contrairement à toutes les prévisions établies lors de cet entre-deux tour, c’est le Nouveau Front Populaire qui monte sur la première marche de ce podium législatif, devant Renaissance, tandis que le Rassemblement National devenait la troisième force politique de l’Assemblée Nationale avec plus de 10 millions de voix récoltées contre plus de 7 millions de voix pour le NFP et 6,5 millions de voix pour la coalition de la majorité présidentielle.

Une période annonciatrice d’instabilité et d’inquiétude

Jon Garay, premier secrétaire du Parti Socialiste de Lot-et-Garonne se réjouit de ce score tant espéré par la coalition des gauches représentant le Nouveau Front Populaire : « Nous adressons nos félicitations républicaines à Michel Lauzzana et Guillaume Lepers pour leur élection. Ils battent les candidats d’extrême-droite grâce au barrage républicain et à la mobilisation des électrices et électeurs de gauche. Nous leur demandons de s’en souvenir. Nous saurons le leur rappeler. Nous adressons nos félicitations à nos amis Christophe Courrègelongue et Maud Caruhel, qui ont mené une campagne exemplaire. Le report trop faible des électeurs de droite ne leur permet pas de battre la candidate d’extrême-droite, nous le regrettons. Nous leur adressons ici à nouveau nos plus sincères remerciements pour le combat qu’ils ont mené.

Aucune majorité absolue ne se dégage. La France, par la faute d’Emmanuel Macron, entre dans une période d’instabilité et d’inquiétude. Comme l’a rappelé Olivier Faure, c’est le programme du Nouveau Front Populaire qui a été approuvé par les électrices et les électeurs, c’est celui-ci qui doit être appliqué. Merci aux électrices et électeurs. Ce soir, comme le disait Jaurès, nous avons rallumé tous les soleils. »

En marche pour une coalition républicaine

Michel Lauzzana, député sortant, jouait sa réélection et entendait bien poursuivre son travail parlementaire. C’est désormais chose faite et le député fraîchement réélu se réjouit du résultat des urnes : « Je suis très heureux d’avoir été élu, ça a été un rude combat. Je suis aussi heureux que les résultats au niveau national n’aient pas donné ce que l’on pouvait craindre au soir du 1er tour, le RN recule. Localement on a eu un très bon report du NFP, je tiens à les remercier. Je tiens à remercier Paul Vo Van qui s’est retiré de suite pour faire barrage au RN.

Il nous reste à inventer au niveau national une nouvelle manière de gouverner, parce que je crois que ce résultat montre que nous ne pouvons plus fonctionner comme nous l’avions fait antérieurement. Je remercie toute mon équipe, on a fait une campagne extraordinaire. Elle a été présente du début à la fin, on s’est donné, on est fatigué mais on est très heureux. Je respecte toujours les électeurs, je ne m’y attendais pas, je ne savais pas ce que ça donnerait, mais je pensais être le mieux placé pour vaincre le RN sur cette circonscription. Le résultat m’a donné raison. »

Corinne Griffond, présidente de Renaissance 47, Pierre Chollet, délégué départemental Horizons 47, Jean Dionis, président du MoDem 47 et Alain Lorenzelli, président du Parti Radical 47 se sont exprimés via un communiqué sur ces résultats :

« Ce soir, l’enjeu des élections législatives 2024 était d’abord national. L’enjeu était pour le Rassemblement National la majorité absolue. Les Français ont voulu exactement l’inverse.

Le Rassemblement National, avec moins de 200 députés, est loin, très loin de la majorité absolue. Le Front Républicain voulu par une très large majorité des femmes et des hommes a fonctionné. Les familles politiques qui l’ont fait fonctionner, de la gauche à la droite républicaine, sont largement majoritaires dans la nouvelle Assemblée Nationale. Pour autant, nous ne devons en aucun cas oublier la progression de l’extrême droite aux élections européennes comme au premier tour des élections législatives. Le Front Républicain a empêché l’arrivée de l’extrême-droite au pouvoir en France.

Au Président de la République d’en prendre acte et de faire en sorte que toutes les familles républicaines, acceptant les contraintes du compromis démocratique, participent au gouvernement de la France. À nous tous, au niveau national et local, de ne pas oublier les messages de souffrance et de colère que nous ont envoyés les électrices et les électeurs aux élections européennes et au premier tour des législatives. Les Français sont légitimement en attente de politiques publiques fortes et efficaces en termes de sécurité, de régulation des flux migratoires et enfin, et surtout, d’une nouvelle politique d’aménagement du territoire qui arrête de donner une priorité excessive aux métropoles régionales et qui donne toute sa part à la ruralité et aux quartiers en difficulté dans notre pays.

Au niveau local, ce soir, la mobilisation des démocrates et des républicains a empêché que le Lot-et-Garonne ait le triste visage exclusif de l’extrême-droite. Nous saluons fraternellement la réélection de Michel Lauzzana, belle performance personnelle. Agen est fier d’y avoir toute sa part à 63% pour lui. Nous tenons à remercier toutes celles et tous ceux qui dans le Lot-et-Garonne ont fait une campagne de cœur et de convictions pour arriver à ce résultat.Nous saluons la brillante élection de Guillaume Lepers qui arrache la circonscription de Villeneuve-sur-Lot au Rassemblement National après une magnifique campagne de terrain, courageuse et convaincue. Avec cette élection, Guillaume Lepers devient une personnalité politique de premier plan pour tout le département. Nous pouvons nous en réjouir tout spécialement.

L’équipe parlementaire du département est ce soir au complet, députés et sénateurs. Nous saluons chacune et chacun avec le respect légitime dû aux élus issus du suffrage universel. À eux et aux élus locaux de ce département, et d’abord aux maires, de mettre en œuvre la volonté populaire exprimée par cette séquence électorale hors-norme. »

Un vent d’espoir s’est levé pour le RN

« 28 000 voix, c’est encore 2000 de plus qu’au premier tour, a déclaré Sébastien Delbosq, post résultats. Je veux sincèrement remercier tous nos électeurs, qui ont voté par adhésion à notre projet, et non pas par opposition.

Un vent d’espoir s’est levé. Malgré tout, la coalition des perdants du premier tour, d’accord sur rien, avec comme seul projet de nous faire barrage, fait localement vaciller cet espoir.

Le combat continue ! Même au niveau local, le nombre de nos électeurs est historique. L’entente des LR jusqu’à l’extrême gauche nous bat de peu, nous, le peuple, seuls contre tous ceux ayant participé au déclin de notre pays depuis 40 ans, et qui ont mené une campagne de désinformation, jouant sur les peurs et les mensonges, pour emporter une courte majorité.

Je veux également avoir une pensée pour tous nos militants, qui ont tant donné, qui ont tant fait de sacrifices, et qui ont été exemplaires.

Le RN et ses alliés ont obtenu 143 députés à l’Assemblée nationale, soit une nette progression de 55 députés par rapport à 2022 ! Nous sommes le parti rassemblant le plus d’électeurs. A nous de redoubler d’effort pour construire demain, ce gouvernement d’Union Nationale dont la France a tant besoin. C’est maintenant que tout commence ! Et comme l’a rappelé Jordan Bardella , « Rien n’arrête un peuple qui s’est remis à espérer ! » »

Se renouveler et reconstituer une base solide

Christine Bonfanti-Dossat, sénateur de Lot-et-Garonne et secrétaire départementale des Républicains 47, et de Gaëtan Malange, Sénateur suppléant et président des Républicains 47, se réjouissent de la résistance des Républicains dans un contexte difficile :  

« Les résultats du deuxième tour des législatives plongent la France dans une situation chaotique, sans majorité absolue ou relative en faveur d’un bloc ou d’un parti.

Dans un contexte très difficile, Les Républicains font mieux que résister. Plus que jamais, les résultats montrent que seule la droite libre et indépendante est en capacité de proposer une véritable alternative pour redresser le pays. Alors que le président de la République est désormais pris en otage par l’extrême-gauche, les Républicains conservent leurs députés et permettront d’assurer une stabilité institutionnelle grâce au Sénat.

Les Républicains sont en pleine période de renouvellement. Nous travaillons à renforcer nos bases et à développer de nouvelles stratégies pour mieux répondre aux attentes de nos électeurs, de nos territoires et de notre pays. Cette décision s’inscrit dans une démarche à long terme visant à reconstruire une base solide et à revenir plus fort lors des prochaines échéances électorales.

En Lot-et-Garonne, nous tenons d’abord à souligner combien la victoire de Guillaume Lepers est un signe d’espoir. Toutes nos félicitations à un élu de terrain, engagé pleinement pour ses concitoyens et pour le Lot-et-Garonne. La troisième circonscription retrouve un député travailleur et sérieux, gage de représentativité et de dynamisme pour ce territoire en souffrance.

Dans la deuxième circonscription, la gauche, malgré l’absence de triangulaire et un appel au report de voix du candidat macroniste, s’effondre. C’est un désaveu profond.

Enfin, dans la première circonscription, le député sortant a pu bénéficier du report de voix.

Recul du RN, effacement de la gauche, stabilisation de la macronie et progression des Républicains : fidèle à nos valeurs, nous engageons désormais un long travail de reconquête afin d’incarner une alternative crédible, indépendante et légitime pour les futures échéances, en Lot-et-Garonne comme ailleurs. »

Oeuvrer ensemble… ou presque

Pour l’heure, Emmanuel Macron maintient Gabriel Attal à la tête du gouvernement tandis que le Nouveau Front Populaire le « somme » de nommer rapidement un Premier ministre issue de leur coalition. Le chef de l’État a adressé une lettre aux Français via la presse régionale, avant son départ le 10 juillet après-midi pour Washington. Il « demande à l’ensemble des forces politiques se reconnaissant dans les institutions républicaines l’Etat de droit, le parlementarisme, une orientation européenne et la défense de l’indépendance française d’engager un dialogue sincère et loyal pour bâtir une majorité solide nécessairement plurielle, pour le pays. Les idées et les programmes avant les postes et les personnalités ce rassemblement devra se construire autour de quelques grands principes pour le pays, de valeurs républicaines claires et partagées, d’un projet pragmatique et lisible et prendre en compte les préoccupations que vous avez exprimées au moment des élections Elle devra garantir la plus grande stabilité institutionnelle possible. Elle rassemblera des femmes et des hommes qui, dans la tradition de la Vème République, placent leur pays au dessus de leur parti, la Nation au dessus de leur ambition. Ce que les Français ont choisi par les urnes le front républicain, les forces politiques doivent le concrétiser par leurs actes. C’est à la lumière de ces principes que je déciderai de la nomination du Premier ministre. Cela suppose de laisser un peu de temps aux forces politiques pour bâtir ces compromis avec sérénité et respect de chacun. D’ ici là le Gouvernement actuel continuera d’exercer ses responsabilités puis sera en charge des affaires courantes comme le veut la tradition républicaine. »

Reste à savoir si le Nouveau Front Populaire sera réceptif à la requête présidentielle. A suivre… Une chose est sûre : cette saga législative estivale s’annonce palpitante… !

Véronique David

Journaliste
Après un diplôme de psychologie et un DU de Japonais, j’ai préparé un diplôme de Naturopathie-homéopathie avec la faculté Libre de Médecine Naturelle et d’Ethnomédecine de Paris XV ainsi qu’une formation de correctrice avec le Centre d’Écriture et de Communication de Paris V qui m’a aussi formée aux techniques journalistiques. Dans le même temps, j’ai rédigé des articles pour différents journaux et administrations (Mairie d'Agen, Conseil départemental de Lot-et-Garonne, Actif Formation...). J’ai aussi travaillé au sein de divers organismes (Caf, Pôle Emploi, ODAC, MEDEF, ENAP…) dans le domaine du secrétariat et préparé une formation de praticienne en coaching de Vie. Dans un tout autre domaine, je suis officier de réserve citoyenne dans l’Armée de Terre depuis une dizaine d’années. J’ai appris au fil du temps que « toutes les batailles de la vie nous enseignent quelque chose, même celles que nous perdons » (Paulo Coelho). Rêvons en grand, soyons audacieux et bâtissons l’impossible !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *