Éducation

Ses spectacles font « show » au cœur !

Perdus dans la toile impressionniste « Le foyer de la danse à l’Opéra de la rue Le Peletier » d’Edgar Degas (1872). © Félix-Aunac

École La Salle – Félix-Aunac

Lorsque les élèves de Félix-Aunac font le show, c’est toute l’équipe pédagogique qui est en ébullition ! Entre leur « cavalcade au musée », leur étonnante performance, le 18 mai dernier au musée des Beaux-Arts d’Agen lors de la Nuit européenne des musées, le Félix Show qui célébrera ses vingt ans le 14 juin prochain et la fête de l’Institution le 15 juin, ils sont tous sur le pied de guerre (artistique !) mais hors de question de se reposer sur ses lauriers pour autant !

Tous les écoliers de maternelle de Félix-Aunac ont présenté le spectacle « cavalcade au musée » le 14 mai dernier à 20 heures à l’espace François Mitterrand de Boé devant les membres de leurs familles. 500 personnes étaient présentes pour assister à l’aboutissement de ce projet. « Cela fait plusieurs mois que les élèves de nos six classes de maternelle profitent des cours d’Emilie Deneuville, professeur de danse, pour se préparer à ce beau spectacle qui mélangeait danse, musique et histoire de l’art… a déclaré Antoine Yeste, chef d’établissement de l’école La Salle-Félix-Aunac. Dans cette création, nos élèves se baladaient dans un musée et se perdaient dans des toiles connues. Maîtresse, élèves et gardien de musée voyageaient de tableaux en tableaux et nous ont emmenés dans leur périple artistique. Les enfants ont été très engagés dans ce projet. En maternelle, l’expression corporelle est très importante et les enfants apprécient naturellement de s’exprimer par le mouvement. Grâce à ce projet, ils ont eu le plaisir de découvrir différents peintres très connus, leurs œuvres, de s’exprimer dessus… Mondrian, Degas, Keith Haring, Miro leur ont donc permis de développer leur sens artistique. Les adultes étaient fiers de l’implication des enfants et de la beauté de leur création ! »

Les élèves de Petite, Moyenne et Grande Section étaient accompagnés et guidés par les collégiens de la section danse de Morgane Orliac, professeur d’EPS dans l’institution.  « L’une de nos classes de Grande Section s’est rendue, en janvier, au théâtre Ducourneau pour assister à un spectacle de cirque chorégraphié (de la Compagnie l’Éolienne Cirque Chorégraphié, Ndlr), en lien avec le tableau de Chagall étudié et support de cette classe pour le spectacle. Plusieurs jeunes musiciennes du conservatoire, des harpistes, étaient également présentes pour le dernier tableau, celui du Boléro. L’une des harpistes est également élève d’Emilie Deneuville. Elle a accepté de participer à notre spectacle et a proposé à deux de ses camarades musiciennes du conservatoire de nous rejoindre. La magie de ces tableaux, la complicité entre les petits et les grands et la joie des enfants qui se produisaient dans de telles conditions durant ce beau spectacle ont touché et enchanté les proches ainsi que tous les membres de la communauté éducative. »

Prestation dansante des élèves avec mise en lumière de la toile « Keith Haring Pop Art » de Keith Haring. © Félix-Aunac

La Genèse du spectacle

Tout est parti de la fin de l’année dernière lorsque les enseignantes ont commencé à travailler sur les projets de l’année suivante, prenant pour thématique le mouvement et de l’engagement corporel (année de la coupe du monde du rugby et des Jeux Olympiques en France, du passage du Tour de France à Agen…). Les enseignantes souhaitaient, en effet, axer leur projet sur la danse qui est autant un sport qu’un art, d’où le lien avec les arts visuels et la peinture. « Leurs souhaits portaient sur le fait que les six classes de maternelle travaillent ensemble, que le spectacle soit très construit et fasse rêver les enfants, tout en développant leurs capacités corporelles et intellectuelles (découverte des œuvres, enregistrement des voix pour les bandes son…), que l’esprit fraternel qui est précieux et promu dans notre école soit présent dans ce spectacle (participation des collégiens de la section danse, dans une dimension de tutorat, au milieu des élèves de maternelle) et que cela soit présenté dans une salle de spectacle avec les éclairages, la sonorisation et des conditions optimales » a précisé Antoine Yeste.

Performance d’ouverture des élèves de la section sportive Danse du collège Félix-Aunac de Morgane Orliac, sur la thématique de l’hybridation, samedi dernier, salle Idrac du musée des Beaux-Arts d’Agen. © Véronique David

 

Dans le cadre de la Nuit européenne des musées, les élèves de la section sportive Danse du collège Félix-Aunac, portée par Morgane Orliac, ont proposé deux performances dansées sur la thématique de l’hybridation, samedi dernier, salle Idrac du musée des Beaux-Arts d’Agen. Les jeunes danseurs se sont inspirés, pour l’occasion, des gravures réalisées par les élèves du collège agenais Paul Dangla. La section danse du collège Félix-Aunac qui s’est qualifiée pour les championnats nationaux de danse UNSS qui se dérouleront du 3 au 6 juin à Rouen a organisé une vente de gâteaux le samedi 18 mai au marché Jasmin pour aider à financer leur participation aux rencontres nationales UNSS danse en Normandie. Crêpes, merveilles, cannelés et biscuits faits maison ont régalé les papilles des visiteurs !

Le Félix Show souffle ses 20 ans

Organisé le 14 juin prochain à Agen Agora, le « Félix Show 2024 » sera un millésime exceptionnel puisqu’il célébrera ses vingt ans. Il accueillera des élèves actuels du collège, des anciens et des futurs élèves de maternelle et élémentaire de l’institution. Au programme, de la danse, de la musique et du chant. Rendez-vous des anciens sur le parvis Agora dès 18 h 30. « Le Big Birthday Show » démarrera à 20 h 30 sur la scène Agora. La fête de l’Institution se déroulera le lendemain sur les installations sportives de Félix-Aunac le samedi 15 juin dans l’après-midi et en soirée. Messe, stands de jeux, spectacles des élèves, repas… seront au menu de ces festivités avant de se retrouver pour la rentrée !

Véronique David

Journaliste
Après un diplôme de psychologie et un DU de Japonais, j’ai préparé un diplôme de Naturopathie-homéopathie avec la faculté Libre de Médecine Naturelle et d’Ethnomédecine de Paris XV ainsi qu’une formation de correctrice avec le Centre d’Écriture et de Communication de Paris V qui m’a aussi formée aux techniques journalistiques. Dans le même temps, j’ai rédigé des articles pour différents journaux et administrations (Mairie d'Agen, Conseil départemental de Lot-et-Garonne, Actif Formation...). J’ai aussi travaillé au sein de divers organismes (Caf, Pôle Emploi, ODAC, MEDEF, ENAP…) dans le domaine du secrétariat et préparé une formation de praticienne en coaching de Vie. Dans un tout autre domaine, je suis officier de réserve citoyenne dans l’Armée de Terre depuis une dizaine d’années. J’ai appris au fil du temps que « toutes les batailles de la vie nous enseignent quelque chose, même celles que nous perdons » (Paulo Coelho). Rêvons en grand, soyons audacieux et bâtissons l’impossible !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *